Produits
Nos conseils

Retrouvez quelques conseils sur certaines pathologies et nos produits.

Le stress

 

Qu’est ce que le stress ?

Terme très couramment employé aujourd’hui, et ce de façon plutôt négative, le stress est pourtant un phénomène indispensable à l’adaptation de notre organisme face aux contraintes extérieures.

Le stress correspond à une réaction programmé de notre organisme. En effet, quel que soit le stimulus responsable, notre corps réagit de façon plus ou moins identique : accélération du rythme cardiaque, dilatation des pupilles, mobilisation des ressources énergétiques…afin d’assurer sa survie. Ainsi, le stress assure énergie et résistance pour faire face aux différentes situations. C’est ce que l’on appelle le Syndrome Général d’Adaptation.

 

 

Le Syndrome Général d’Adaptation ou SGA

 

En 1920, Hans Selye, endocrinologue canadien, fit une découverte surprenante en observant des personnes ayant été frappées par différents chocs (hémorragie, brûlure…). Quel que soit le stress auquel ces personnes avaient été exposées, la réaction de l’organisme était systématiquement associée à des manifestations cliniques identiques. Il en déduisit qu’il existait une réaction non spécifique (toujours la même), de l’organisme pour répondre à l’agression environnementale. Celle-ci fut alors baptisée « Syndrome Général d’Adaptation » ou SGA

Le SGA peut être résumé en 3 phases :

  • Phase 1, la phase d’alarme (ou de choc): Un stress, tel que défini précédemment, induit un déséquilibre fonctionnel de l’organisme. Celui-ci va mettre en place une réponse endocrinienne et neuro-végétative faisant intervenir l’hypothalamus (région du cerveau située en dessous du thalamus, qui est le centre nerveux qui commande les fonctions vitales), l’hypophyse (glande endocrine intervenant dans une large gamme de fonction corporelle) ainsi que les glandes médullo-surrénales. Celles-ci vont secréter des hormones (adrénaline et noradrénaline) qui, une fois libérées, vont provoquer dans l’organisme tout un ensemble de mécanismes destinés à favoriser nos capacités de réaction face à la menace : mobilisation des sources d’énergie afin d’augmenter l’état d’éveil, dilatation des pupilles, augmentation de la glycémie, du rythme cardiaque, de la pression artérielle…

L’état d’alerte est maintenu et, s’il y a blessure, la sensibilité à la douleur sera diminuée, puisque les messages de douleur sont minimisés. Si l’expérience en question est passagère ou rare, la tension et la douleur s’en iront dans les jours qui suivent et une personne en santé n’en ressentira que très peu d’effets.

 

  • Phase 2, la phase de résistance: En revanche, si le stress perdure, l’organisme va mettre en œuvre de nouveaux mécanismes de manière à trouver un nouvel équilibre. Ceux-ci sont induits par la production de cortisol et d’aldostérone par les glandes corticosurrénales. Ces hormones vont alors permettre à l’organisme de mobiliser de nouvelles sources d’énergie et de compenser ses déséquilibres ioniques. Néanmoins, à fortes doses, elles engendrent une diminution des réactions inflammatoires en inhibant le système immunitaire. Ceci peut se traduire par de l’insomnie, de l’irritabilité, des maux de tête et de la rigidité musculaire…

 

  • Phase 3, la phase d’épuisement: C’est la phase dans laquelle se retrouve une personne qui a dépassé les limites de la phase de résistance. Les phases précédentes sont particulièrement épuisantes pour l’organisme puisque c’est un peu comme s’il fonctionnait en surrégime. Ainsi, si la demande adaptative persiste, il arrive un moment où l’organisme n’est plus à même de s’adapter à ce qui lui est demandé, il se retrouve incapable de compenser les dépenses énergétiques et ses défenses immunitaires faiblissent, nous rendant alors plus vulnérables aux agressions extérieures. C’est à ce stade-ci que les personnes sont en état de « burn-out », commencent à vieillir prématurément et à développer toutes sortes de maladies (cancers, maladies cardiaques, diabète, rhumatismes, troubles hormonaux …). Il n’y a plus aucune résistance au stress: le corps est sans ressources.

 

Cependant, les causes d’un stress varient d’un individu à l’autre et toute situation jugée physiquement, psychologiquement ou émotionnellement « difficile » peut engendrer un stress. Il y a des personnes « tolérantes » au stress, pour lesquelles le stress agit comme un moteur et les rend plus performantes, et d’autres plus « intolérantes », où les réactions de stress sont si intenses ou durables qu’elles peuvent nuire à leur fonctionnement social et professionnel.

 

Stress aigu ou stress chronique

 Quand les symptômes provoqués par les réactions de stress sont intenses au point de nuire temporairement aux occupations normales, on parle de stress aigu. Ce problème peut se manifester après un événement traumatisant (la mort d'un proche, un accident, une perte financière, etc.), ou dans l'expectative d'un événement très déstabilisant. Par définition, les malaises aigus sont temporaires, mais ils peuvent se répéter à une certaine fréquence.

 

Le stress chronique, par contre, est un état permanent auquel on connaît plusieurs causes :

- une personnalité anxieuse qui rend particulièrement sensible aux agents de stress;

- une situation difficile et persistante que la personne n'arrive ni à modifier ni à fuir : un emploi précaire, un revenu insuffisant pour les responsabilités financières, le harcèlement d'un supérieur, la responsabilité d'un parent malade, un enfant difficile, une relation de couple conflictuelle ou instable, etc.;

- plusieurs situations stressantes qui se chevauchent dans le temps.

Les personnes souffrant de stress chronique n'en sont pas toujours conscientes, ou pensent qu'il n'y a rien à faire. Elles peuvent aussi souffrir, ponctuellement, de crises de stress aigu.

Comme on le sait, ce qui est considéré comme « stressant » varie énormément d'une personne à l'autre. Cela dit, certaines situations stressent la plupart des gens; ce serait le cas, notamment, de la grossesse, l'éducation des enfants, la difficulté de concilier travail et famille, la retraite et l'isolement social.

 

 Stress chronique et maladies

Lorsqu'il devient chronique, le stress peut contribuer de manière importante au mal de vivre, à l'affaiblissement du système immunitaire et à l'apparition de différents troubles et maladies. C'est que, pour faire face aux agents de stress, l'organisme a établi des mécanismes réflexes qui modifient de façon importante l'équilibre biologique. Et tous ces mécanismes qui, à court terme, permettent au corps de réagir adéquatement peuvent, à plus long terme, contribuer à des dérèglements sévères. Voici ceux que l’on cite le plus couramment :

 

Accélération du vieillissement. Le stress augmente le dommage oxydatif, c'est-à-dire le vieillissement et la mort des cellules causés par les radicaux libres.

Déficit nutritionnel. Pour produire l'énergie demandée par la situation, le corps métabolise plus rapidement les éléments nutritifs, ce qui peut se solder par un manque d'acides aminés, d’éléments minéraux, d'électrolytes et de vitamines du complexe B, entre autres. Par ailleurs, les nutriments essentiels sont moins bien absorbés en période de stress.

Déficit immunitaire. Le cortisol produit en réponse au stress peut causer un affaiblissement du système immunitaire : le corps devient alors plus susceptible aux agents infectieux, bénins ou graves, et aux différents types de cancer. À un niveau très simple, on sait que les personnes stressées souffrent plus fréquemment du rhume.

Ulcères d'estomac. Même si on sait maintenant que la plupart des ulcères sont causés par la bactérie Helicobacter pylori, le stress est un élément qui peut contribuer à l'apparition des ulcères gastriques et à la difficulté à les soigner. Le stress est aussi reconnu pour jouer un rôle dans les brûlures d’estomac.

Problèmes gynécologiques. On observe parfois de l'aménorrhée (l'arrêt des menstruations) chez les femmes stressées. Aussi, hommes et femmes stressés sont plus à même de vivre des périodes d'infertilité. Voir notre article intitulé « Le cycle féminin ».

Problèmes de santé mentale. On croit que le stress répété peut entraîner des changements de structure dans le cerveau et, progressivement, occasionner des symptômes plus graves : de l'anxiété, des crises de panique, des phobies, de la dépression, des dépendances, des troubles de l’alimentation (anorexie/boulimie).

Maladies à composante psychosomatique : La cause des maladies suivantes est multifactorielle et le stress peut contribuer à leur exacerbation ou à leur composante de chronicité : l'asthme, le psoriasis, l’arthrite rhumatoïde, le syndrome de fatigue chronique, la migraine, le syndrome prémenstruel …

Aggravation de maladies : Bien que le stress seul cause rarement une maladie grave, on sait maintenant qu'il peut jouer un rôle dans la susceptibilité à plusieurs de celles-ci (dont l'hypertension, les maladies cardiovasculaires, le diabète de type II et le cancer), et qu'il peut en accélérer l'évolution.

 

Les outils naturels pour mieux gérer son stress

 Nous savons que pour être en forme physiquement et mentalement, il est nécessaire d’avoir une vie affective riche, une attitude positive, une bonne alimentation, de l’exercice, un sommeil réparateur, du temps pour soi … C’est également la meilleure recette pour faire face aux agressions de la vie courante.

Cependant, lorsque nous n’arrivons pas à gérer notre stress, des remèdes naturels peuvent nous y aider.

L’alimentation

Tout d’abord, il faut veiller à limiter la consommation d’excitants tels que le café, le thé fort, les sodas ou les boissons énergisantes, les sucres raffinés et l’alcool et privilégier des aliments riches en protéines (poissons, œufs, coquillages, fromage, mais peu de viande rouge, trop acidifiante), les céréales complètes, les aliments riches en Acides Gras Essentiels (dans les noix et certains poissons) indispensables au bon fonctionnement du système nerveux, et des aliments riches en antioxydants qui combattent les dommages causés par les radicaux libres (fruits et légumes, thé vert). Découvrez

 

Les plantes adaptogènes

Parmi les plantes médicinales, figurent en tête de liste les plantes dites « adaptogènes », c’est-à-dire qui favorisent une meilleure gestion du stress par l’organisme. Ginseng (Panax ginseng), Eleuthérocoque (Eleutherococcus senticosus), Schizandra … elles aident l’organisme à s’adapter aux situations adverses.

Voir notre article consacré aux plantes adaptogènes « Formidables plantes adaptogènes ».

 

Les plantes médicinales

Plusieurs plantes médicinales ont des vertus apaisantes et certaines agissent rapidement. Nous les présenterons succinctement et vous invitons à consulter les fiches dédiées à chacune d’entre elles :

 

  • la Valériane (Valeriana officinalis), la Passiflore (Passiflora incarnata), le Houblon (Humulus lupulus), l’Eschscholtzia (Eschscholtzia californica) et l’Aubépine (Crategus sp.) ont une action sédative sur le système nerveux, calment les palpitations et apaisent la nervosité, l’irritabilité, l’anxiété, tout en favorisant un sommeil réparateur.

 

  • la Mélisse (Melissa officinalis), la Camomille (Matricaria recutita), la Marjolaine (Origanum majorana), le Basilic (Ocimum basilicum), la Verveine (Aloysia citriodora), l’Oranger bigarade (Citrus aurantium), le Tilleul (Tilia sylvestris), l’Aspérule odorante (Gallium odoratum),  calment les spasmes gastro-intestinaux, notamment ceux liés au stress, et favorisent la détente et le sommeil.

 

  • l’Avoine (Avena sativa), la Lavande (Lavandula vera ou angustifolia), le Millepertuis (Hypericum perforatum) ont une action calmante et apaisante sur le système nerveux combattant les états d’anxiété, d’angoisse et de stress.

 

Ces plantes peuvent être utilisées seules ou en mélange afin de bénéficier de leur action combinée et synergique pour plus d’efficacité. Elles seront choisies en fonction des troubles qu’occasionne le stress chez soi : maux de ventre, digestion difficile, difficultés à l’endormissement, insomnies, palpitations, irritabilité, anxiété…

Découvrez les plantes et les complexes antistress que nous avons sélectionnés dans la boutique Les Trésors Naturels de la Santé !

 

 

Les élixirs floraux types « Fleurs de Bach »

Ils peuvent être une aide  précieuse pour gérer nos émotions et le stress qu’elles peuvent engendrer. En ciblant bien les émotions que nous ressentons, les résultats sont souvent surprenants. Voir notre article consacré aux Elixirs floraux.

 

Les huiles essentielles

L'aromathérapie scientifique et médicale s'avère appropriée dans les cas de stress puisque les huiles essentielles possèdent d'innombrables propriétés agissant sur le système nerveux central, sympathique, parasympathique et autonome. En effet, elles peuvent être calmantes, relaxantes, sédatives, apaisantes, hypnotiques, anxiolytiques et antidépressives. Outre leurs propriétés, l’intérêt des huiles essentielles réside dans leur simplicité d'utilisation pour ce genre de troubles : quelques gouttes de Petitgrain bigarade, de Mandarine, de Lavande ou d’Ylang-ylang sur la voûte plantaire, le plexus solaire, la face interne des poignets, de part et d'autre de la colonne vertébrale; ou par voie sublinguale (2 gouttes), olfactive ou orale.

Découvrez les huiles essentielles et le Roll’on Relaxant dans la boutique Les Trésors Naturels de la Santé !

 

Voilà les quelques outils naturels que nous avons à notre disposition afin de rester le plus serein possible. N’oublions pas non plus toutes les techniques de relaxation telles que le Yoga, la sophrologie, le massage, la psychothérapie et l’exercice physique qui peuvent être source d’un grand apaisement.

Enfin, les mesures d'hygiène de vie – le sommeil, l'alimentation, le jeu, la nature, l'équilibre travail/repos... – jouent un rôle majeur dans le maintien de la santé dans une existence soumise au stress. Il est bon de se le redire de temps à autre !

http://www.tresors-sante.com/modules/pss_slideshow/img/cadre_ambiance.jpg
Rechercher

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander

Paiement

Paiement sécurisé

Paiement CB et Paypal

Paiement par chèque

Livraison

FRAIS DE PORT
à partir de 6,28 €.

Les frais de port sont
OFFERTS
à partir de 60,00 € d'achats.

Dépositaire

La Rue aux Herbes

32, Boulevard de la République
47000 AGEN

Tél : 05 53 47 12 69
Fax : 05 53 66 10 39